Abonnez-vous pour 1€

«Une horrible manière de mourir»: allongée dans son lit, Keira, 25 ans, a été brutalement tuée par son propre chien qu’elle avait sauvé de la rue

«Une horrible manière de mourir»: allongée dans son lit, Keira, 25 ans, a été brutalement tuée par son propre chien qu’elle avait sauvé de la rue
Facebook Keira Ladlow

Keira Ladlow, une jeune britannique de 25 ans, a tragiquement perdu la vie après avoir été brutalement attaquée par son chien.

Les faits ont eu lieu vendredi dernier en début d’après-midi. Selon des voisins, la jeune femme a été mordue au bras par l’animal alors qu’elle était au lit et seule chez elle. Son corps a été retrouvé par un parent peu après. Appelés par ce dernier, les secours sont arrivés rapidement au domicile de Keira, situé à Birmingham. La jeune femme a été déclarée morte sur les lieux.

« Des voisins ont entendu les cris de la pauvre fille, qui appelait à l’aide », confie une source à nos confrères du Sun. « Les cris étaient vraiment très bruyants. Ils entendaient aussi un chien aboyer très fort. (…) La jeune fille a été très grièvement blessée. C’était horrible, déchirant. Sa famille est dévastée ».

« Son précédent chien était un pitbull qui est mort d’un cancer, donc elle a adopté celui-là après l’avoir trouvé dans une sorte de jardin où il vivait depuis 4 ans », explique Abeygail Barrett, une proche, sur Facebook. « Parfois, on sauve des chiens avec toutes les bonnes intentions du monde. Mais leur passé les rend imprévisible ».

Keira Ladlow

« J’ai vu que les secours emmenaient le chien et de ce que j’ai vu, il avait l’air bien », ajoute un voisin. « Je ne l’avais jamais vu avant et une autre voisine m’a dit qu’il n’avait pas été beaucoup promené. Elle m’a même expliqué qu’elle faisait rentrer son chien quand elle le voyait car elle pensait que le chien de Keira était violent ».

Une autre riveraine s’est dite très choquée par le drame. « J’ai emménagé très récemment et je ne la connaissais pas. Mais il n’y avait jamais d’histoire et je n’avais jamais vu le chien. (…) C’est terrible et ça devait être une horrible manière de mourir », a-t-elle confié au DailyMail.

« Personne d’autre n’était dans la maison au moment du drame », a déclaré un porte-parole de la police de West Midlands, dont les propos sont rapportés par les médias anglais. « Le chien, qui semble être un croisement avec un Staffordshire, a été remis à la police. Il va être « humainement » euthanasié. Cette mort est traitée comme un incident tragique, mais il n’y a pas de circonstances suspectes ».

Notre sélection vidéo