Abonnez-vous pour 1€

Les dessous de la Star Academy révélés par l’ancien patron de TF1: voici pourquoi Jenifer a intégré le casting, malgré qu’elle «chantait faux»…

Les dessous de la Star Academy révélés par l’ancien patron de TF1: voici pourquoi Jenifer a intégré le casting, malgré qu’elle «chantait faux»…

Il a été vice-président du groupe TF1 et directeur d’antenne de la chaîne française TF1 de 1987 à 2007, en plus de ses fonctions au Figaro et à Radio Classique. C’est donc sans étonnement qu’Étienne Mougeotte a décidé de sortir un livre pour revenir sur sa carrière, dans lequel on apprend un tas de choses, comme le rapporte le magazine « Public ».

Le 3 février, « Pouvoirs » est sorti en librairie. À travers ce livre, Étienne Mougeotte y raconte, entre autres, les coulisses de la Star Academy, qui était une sorte de « contrepoison » de l’émission « Loft Story » diffusée sur M6 : « Le principe reproduit celui de la téléréalité de M6, mais en le bonifiant. Là où les lofteurs sont oisifs et passent leur journée dans des sofas, nous sélectionnons des apprentis chanteurs qui vont travailler d’arrache-pied pour s’améliorer, progresser, émerger. Et réaliser un prime time dans des conditions. professionnelles. De ce point de vue, la Star Ac’ est l’anti-Loft », explique l’ancien homme de média.

Une émission qui a connu un grand succès à l’antenne, notamment grâce à Johnny Hallyday révèle le dirigeant. À partir de sa participation, tout comme Céline Dion, des stars telles que Madonna, Britney Spears ou encore Rihanna accepteront de venir y chanter, « assurant au programme des audiences en hausse et une grande longévité ».

« Elle chante faux, mais elle bouge bien ! »

Dans son livre, Étienne Mougeotte raconte également comment Jenifer, gagnante de la saison 1 de la Star Academy, a réussi à tirer profit de l’émission : « Nous cherchons seize candidats. Nous avons assez vite notre compte, mais il nous en manque une. Nous devons départager une hôtesse de l’air et la future Jenifer, qui remportera la première saison. Stéphane Courbit (le producteur, NDLR) est pour l’hôtesse de l’air, moi pour Jenifer. Pascal Nègre (l’ancien PDG d’Universal qui signait l’album du vainqueur, NDLR) se range de mon côté : « Elle chante faux, mais elle bouge bien ! » » rapporte Étienne Mougeotte.

Une remarque qui ne risque pas de laisser la chanteuse indifférente…

Notre sélection vidéo