Abonnez-vous pour 1€

Deux ans après l’avoir quitté, les Etats-Unis vont «s’impliquer» à nouveau dans le Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Deux ans après l’avoir quitté, les Etats-Unis vont «s’impliquer» à nouveau dans le Conseil des droits de l’homme de l’ONU
BelgaImage

«Le président a donné instruction au département d’Etat de s’impliquer immédiatement et avec force» dans le conseil des droits de l’homme de l’ONU, a déclaré dans un communiqué le chef de la diplomatie américaine, Anthony Blinken.

«Nous le faisons parce que nous savons que le moyen le plus efficace de réformer et d’améliorer le Conseil est de travailler avec lui sur le plan des principes», avait déclaré le chargé d’affaires américain Mark Cassayre, dans un message préenregistré diffusé lors d’une réunion du Conseil par visioconférence.

Il a aussi souligné «qu’en étant présent à la table, nous voulons nous assurer que (le Conseil) peut remplir son rôle» dans «la lutte contre la tyrannie et l’injustice», a ajouté le chargé d’affaires.

L’administration Trump avait annoncé avec fracas en juin 2018, qu’elle quittait le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, basé à Genève.

Notre sélection vidéo