Abonnez-vous pour 1€

Le cdH propose d’allonger à 10 jours le congé de deuil d’un enfant

Le cdH propose d’allonger à 10 jours le congé de deuil d’un enfant

Le texte avait déjà été examiné en mars dernier par l’assemblée régionale mais à l’époque, si l’ensemble des partis s’accordaient sur le fond, la majorité avait finalement préféré temporiser afin notamment «d’éviter les distorsions avec le Fédéral» où le sujet était également débattu.

La crise sanitaire est ensuite passée par là, repoussant sine die l’adoption de la résolution.

Ce lundi, la députée cdH Mathilde Vandorpe a finalement remis l’ouvrage sur le tapis avec une proposition de résolution qui a été adoptée à l’unanimité.

«Il était important de continuer ce travail. Cette proposition de résolution est une première étape qui fait de la Wallonie une pionnière en la matière», a-t-elle expliqué.

«Il s’agit avant tout de reconnaître la douleur des parents. Cet allongement à 10 jours n’apaisera évidemment pas cette douleur mais il leur permettra au moins de sortir la tête de l’eau face aux contraintes administratives», a-t-elle ajouté.

La députée humaniste poursuivra par ailleurs son action au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles le 10 mars prochain. Des textes similaires sont également défendus en Région bruxelloise par Céline Fremault et au Fédéral par Catherine Fonck, dont la proposition à la Chambre vise à élargir le congé de deuil non seulement au décès d’un enfant mais également d’un conjoint ou d’un parent.

Notre sélection vidéo