Abonnez-vous pour 1€

La Belgique prête à soutenir de nouvelles sanctions européennes contre la Russie

La Belgique prête à soutenir de nouvelles sanctions européennes contre la Russie
Belga

«Nous devons donc être prêts à fixer nos lignes rouges communes et nous préparer à prendre ensemble des sanctions supplémentaires contre la Russie», a-t-elle ajouté, citée dans un communiqué.

Le Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité s’était dit dimanche très inquiet du refus des autorités russes d’engager un dialogue «plus constructif» avec l’UE et avait appelé les dirigeants européens à «en tirer les conséquences».

«Il appartiendra aux États membres de décider des prochaines étapes, et oui, celles-ci pourraient inclure des sanctions», a-t-il déclaré dans un message publié sur son compte twitter.

Les ministres des Affaires étrangère de l’UE doivent de réunir le 22 février pour tirer les conséquences de cette mission effectuée du 4 au 7 février et décider des suites à donner à la fin de non recevoir opposée par le Kremlin aux demandes des dirigeants européens de libérer l’opposant Alexeï Navalny, et à l’expulsion de trois diplomates de l’UE durant l’entretien de M. Borrell avec le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

La décision d’imposer des sanctions doit être prise à l’unanimité sur une proposition des États membres. Le chef de la diplomatie européenne ne peut rien proposer. Il peut seulement recommander, ce qu’il fait dans le compte-rendu de sa mission.

Moscou a, de son côté, défendu sa décision d’expulser des diplomates européens, tout en assurant vouloir «développer» ses relations avec l’UE. Cette expulsion «est la conséquence des actions entreprises par certaines missions étrangères à Moscou, dans un contexte de troubles illégaux. La Russie a clairement démontré qu’elle n’entend pas tolérer cela», a affirmé lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La Russie a accusé ces représentants allemand, polonais et suédois d’avoir participé à une manifestation illégale de soutien à Alexeï Navalny pour justifier leur renvoi de Russie.

Notre sélection vidéo