Abonnez-vous pour 1€

Elle avait étranglé une jeune trisomique à Saint-Mard: l’éducatrice connaît sa peine

Me Dimitri De Coster défend l’éducatrice.
Me Dimitri De Coster défend l’éducatrice. - SP

« Elle se cachait dans les toilettes, elle m’insultait, refusait souvent d’aller à la douche. Elle mettait une main sur la tête en mangeant », avait-elle expliqué lors de l’instruction d’audience en 2019.

Un beau jour, l’adolescente s’était retrouvée chez sa neuropsychologue. En pleurs, elle avait expliqué que la prévenue l’avait « serrée fort au niveau de la gorge  ».

Une peine de deux ans d’emprisonnement avait été requise à son encontre, le jugement rendu ce lundi par le tribunal s’est montré bien plus clément.

Notre sélection vidéo