Abonnez-vous pour 1€

Elle avait étranglé une jeune trisomique à Saint-Mard: l’éducatrice connaît sa peine

Me Dimitri De Coster défend l’éducatrice.
Me Dimitri De Coster défend l’éducatrice. - SP

« Elle se cachait dans les toilettes, elle m’insultait, refusait souvent d’aller à la douche. Elle mettait une main sur la tête en mangeant », avait-elle expliqué lors de l’instruction d’audience en 2019.

Un beau jour, l’adolescente s’était retrouvée chez sa neuropsychologue. En pleurs, elle avait expliqué que la prévenue l’avait « serrée fort au niveau de la gorge  ».

Une peine de deux ans d’emprisonnement avait été requise à son encontre, le jugement rendu ce lundi par le tribunal s’est montré bien plus clément.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo