Abonnez-vous pour 1€

Courriel sexiste à une élue d’Oreye: la conseillère communale porte plainte

Olivier Jeuris et Chloé Happart. - D.R.
Olivier Jeuris et Chloé Happart. - D.R. - - D.R.

L’élue socialiste a reçu dimanche en matinée un courriel d’Olivier Jeuris au caractère obscène et insultant. Le message remettait en cause en termes crus sa nomination en tant que nouvelle coprésidente des jeunes socialistes. Mme Happart a rendu le contenu du message public en insistant sur son écœurement concernant la teneur des propos.

Le conseiller communal a par la suite publié un message pour indiquer qu’il allait quitter la politique. Il a présenté ses «sincères excuses» à Chloé Happart, assurant avoir commis une faute «impardonnable» et s’être comporté de manière «odieuse» sous l’influence de l’alcool.

Jean-Marc Daerden, bourgmestre d’Oreye, a confirmé la démission du fautif. «Il nous a contactés, avec la directrice générale, dimanche soir, pour nous indiquer par écrit sa décision. Elle a été actée et sera effective lors du prochain conseil communal du 25 février.» Le maïeur regrette en outre cet épisode malheureux. «M. Jeuris a reconnu son erreur, mais nous ne pouvons pas accepter ce genre de propos et le manque de respect», a-t-il conclu.

Notre sélection vidéo