Abonnez-vous pour 1€

Les commerçants de Charleroi face à la crise: «Les banques, que nous avons soutenues lors de la crise de 2008, ne font pas de cadeaux!»

Tous les commerçants sont marqués, durement et durablement, par la crise sanitaire que l’on connaît hélas depuis bientôt un an.
Tous les commerçants sont marqués, durement et durablement, par la crise sanitaire que l’on connaît hélas depuis bientôt un an. - B.Berthaut

« Nous sommes des acteurs primordiaux de la vie d’une ville, et nous avons pourtant le sentiment de ne pas être entendus par les pouvoirs », déplore Franco Cazzetta, le président de l’UCAC, l’union des Commerçants et Artisans de la Ville de Charleroi.

L’âme d’une ville, les commerçants le disent tous, ce sont eux : « La fermeture des établissements est dramatique, on le ressent tous les jours… »

Et tous d’embrayer sur le Carol’Or. « L’initiative était louable, mais cela a été mal présenté », résument nos commerçants.

« La crise nous oblige à nous réinventer », insistent encore les commerçants et cela passe par Internet. Mais comment faire face aux géants du Net tel qu’Amazon ?

Ils dénoncent, enfin, l’attitude des banques à leur égard : « Il suffit de dire que l’on est indépendant et que l’on travaille dans l’Horeca pour ne pas avoir de prêt ! »

Notre sélection vidéo