Abonnez-vous pour 1€

«Il reste même scotché devant des maisons où les stores et les volets sont fermés»: un voyeur épie des Verviétois, la police ne peut rien faire!

Jean-Sébastien Mahu devant sa fenêtre où le voyeur vient espionner régulièrement.
Jean-Sébastien Mahu devant sa fenêtre où le voyeur vient espionner régulièrement. - J-S.M.

« Je n’ai vraiment pas bien dormi la semaine passée quand un voisin m’a dit qu’il était revenu », démarre Jean-Sébastien Mahu. Le « il » en question, c’est un homme visiblement dérangé qui espionne de nombreux habitants du quartier des Hougnes depuis très longtemps. « La première fois qu’on l’a vu, ça remonte à la fin de l’année 2019 », se souvient le Verviétois.

Le modus operandi du voyeur est toujours le même. Il attend la fin de soirée pour se promener et regarder par les fenêtres des habitations depuis le trottoir. Difficile de dire s’il voit vraiment quelque chose à l’intérieur par contre. « Il a un comportement totalement illogique car il reste même scotché devant des maisons où les stores et les volets sont fermés. Ça dure une à deux minutes. Et il a aussi été vu avenue de Spa, place Henri Vieuxtemps, rue Pierre Fluche… Le tout en plein confinement, durant le couvre-feu et parfois quand il pleut. C’est incompréhensible. »

► Les riverains se disent stressés par l’attitude du bonhomme : découvrez leurs témoignages ici

► Même la police ne peut rien faire pour l’en empêcher : voici pourquoi

Notre sélection vidéo