Abonnez-vous pour 1€

Vincent Kompany à cœur ouvert sur le plateau de La Tribune: «Je suis pour la Beneleague»

@Belga
@Belga

Au lendemain du succès probant à Genk, Vincent Kompany était l’invité de « La Tribune » sur la RTBF. L’occasion pour l’entraîneur du Sporting de s’épancher sur de nombreux sujets.

Son bilan : « Ce bilan ne me plaît pas. Peut-être qu’avec 24 victoires sur 25, je n’aurais pas été content non plus. »

Son rôle de coach : « Ce qui me plaît le plus, c’est le travail au jour le jour avec les joueurs et les voir s’améliorer. J’aime aussi résoudre leurs problèmes. Ce que j’aime le moins, c’est le moment disproportionné de chaque match. Qu’on gagne ou qu’on perde, c’est disproportionné. On ne peut pas analyser les performances de l’équipe en omettant la situation actuelle du club avec la dette et notre capacité pour les transferts. »

Son style : « J’ai toujours été dans mon style. Je ne suis pas parfait. Je vais toujours être comparé par la personne qui m’a guidée. Ce que je retiens de Guardiola, c’est la maîtrise de l’espace et l’importance des dédoublements des latéraux. Je l’encourage toujours. Je donne cet espace aux ailiers mais il faut du mouvement autour d’eux dont les latéraux. »

Les jeunes : « Je suis le propriétaire d’une garderie. Les jeunes font toutes les erreurs que Philippe Albert ou Vincent Kompany ont faites lorsqu’ils avaient 18 ans. Ce qui est bien, c’est que tout ce qu’on leur donne, on l’obtient en retour. »

BeNeLeague : « Je suis totalement pour. Les grandes équipes vont créer leur Ligue et vont grandir. Il faut agrandir notre marché et permettre à nos joueurs, qui ont de la qualité, de s’améliorer dans une plus grande compétition. Il faudra trouver une solidarité pour les petits clubs. »

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo