Abonnez-vous pour 1€

Une Belge fait euthanasier son chien trop bruyant après avoir reçu une lettre anonyme: «Le vétérinaire a commis une grave erreur»

Une Belge fait euthanasier son chien trop bruyant après avoir reçu une lettre anonyme: «Le vétérinaire a commis une grave erreur»
123RF

Comme nous vous le rapportions ce lundi, Bo, le chien de Gerda, « est né avec une malformation et avait, du coup, un caractère difficile ». Il était donc un chien qui aboyait énormément, explique Gerda à nos confrères du Nieuwsblad. Au grand dam du voisinage, qui entendait donc les cris du chien au moindre bruit extérieur.

La semaine dernière, l’habitante de Leopolsburg a d’ailleurs reçu une lettre anonyme dans sa boîte aux lettres. Dans celle-ci, signée par « le voisinage », des inconnus lui demandaient de trouver une solution pour que son chien arrête d’aboyer.

« Mais nous avions déjà tout essayé. Nous avions même acheté un appareil qui envoie des ondes pour calmer les chiens, mais ça n’a pas fonctionné », déplore Gerda, qui a finalement pris la difficile décision de faire euthanasier son animal de compagnie : « Une décision très lourde à laquelle je pense encore chaque nuit ». La dame ne voulait pas « entrer en guerre » avec son voisinage.

« Une grave erreur »

Cette histoire fait couler beaucoup d’encre depuis sa divulgation, Gerda étant aujourd’hui victime des messages de haine et même des menaces de mort. Het Nieuwsblad a souhaité demander l’avis de Dany Grosemans, un thérapeute spécialisé dans le comportement animal. Ce dernier regrette le sort qui a été réservé à Bo.

« Quand j’apprends que le chien a été euthanasié sur les conseils du vétérinaire, je ne peux que conclure que le vétérinaire a commis une grave erreur. Dans ce cas, il aurait dû se référer à un thérapeute comportemental », déclare-t-il. Dany Grosemans ajoute, au sujet des aboiements du chien : « Un chien n’aboie jamais comme ça. Habituellement, il le fait lorsque le propriétaire est absent, à cause de l’anxiété de séparation, de la colère ou de la joie. ».

Le vétérinaire qui a euthanasié le chien de Gerda n’a pas souhaité répondre aux questions de nos confrères flamands. Il a simplement déclaré que « ce n’était certainement une décision spontanée », disant que « tout a été correctement discuté et que le propriétaire a eu le temps de réfléchir à sa décision ».

Notre sélection vidéo