Abonnez-vous pour 1€

Olivier, un habitant de Marquain, refoulé par la police française à la frontière: «Ils m’ont dit que je ne pouvais pas faire mes courses en France»

Témoignage
La déclaration d’Olivier Derock a été jugée non valable.
La déclaration d’Olivier Derock a été jugée non valable. - DR

Habitant à quelques kilomètres de la frontière française, Olivier Derock a l’habitude de prendre sa voiture pour se rendre chez Super U à Camphin ou chez son maraîcher à Baisieux.

Ce mardi matin, après avoir téléchargé sa déclaration sur l’honneur, il avait l’intention de se rendre chez son maraîcher. Malheureusement pour lui, il a été arrêté quelques mètres avant la frontière de Baisieux par des policiers français.

►► Olivier a sorti sa déclaration sur l’honneur, mais celle-ci a été jugée non valable par le policier, qui lui a fourni ces explications.

►► « Une fois c’est blanc, un autre jour, c’est noir » : en tant que frontalier, Olivier ne sait plus trop quoi penser.

Notre sélection vidéo