Abonnez-vous pour 1€

Une religieuse française et doyenne des Européens a vaincu le coronavirus à 116 ans

Une religieuse française et doyenne des Européens a vaincu le coronavirus à 116 ans
Capture vidéo AFP

La religieuse française, née Lucile Randon, avait été testée positive au coronavirus le 16 janvier dans la maison de repos Sainte Catherine Labouré de Toulon, où elle réside. Elle avait donc été placée en quarantaine, mais était asymptomatique.

« Je n’avais pas peur parce que je n’avais pas peur de mourir », a-t-elle déclaré à la télévision française. Et d’ajouter qu’elle serait heureuse si elle pouvait retrouver « son grand frère, son grand-père et sa grand-mère ».

La vieille dame est désormais considérée comme guérie, a déclaré un porte-parole de la maison de repos. « Elle a eu beaucoup de chance. Elle est très calme et se réjouit de fêter son 117e anniversaire jeudi ». La fête comptera cependant moins de résidents que les années précédentes en raison du risque d’infection.

Sœur André, doyenne des Européens, est également la deuxième femme la plus âgée au monde. La première place du classement est occupée par la Japonaise Kane Tanaka, qui a eu 118 ans le 2 janvier.

Notre sélection vidéo