Abonnez-vous pour 1€

Dossier OpenLux: Thomas Meunier détient au Grand-Duché, via Mills Society, pas moins de sept sociétés belges

Dossier OpenLux: Thomas Meunier détient au Grand-Duché, via Mills Society, pas moins de sept sociétés belges

Dans deux cas (Thibaut Courtois et Divock Origi), la société est aujourd’hui radiée des registres. Pour Nacer Chadli, elle vient d’être mise en liquidation volontaire. En revanche, pour les huit Diables restants, les entités sont toujours en pleine activité.

De l’analyse des 16 sociétés détenues par les Diables (Yannick Carrasco en possède quatre à lui seul), il ressort qu’il y a plusieurs raisons d’opter pour le Grand-Duché. Certains s’y évadent pour loger leur «propriété intellectuelle» ou «droit à l’image». De Bruyne, Hazard, Lukaku ou Mirallas ont tous créé leur antenne grand-ducale à cet effet. Le Luxembourg offre en effet une exonération de 80% sur la propriété intellectuelle.

Certains y créent une société qui héberge un bâtiment belge. C’est le cas de Marouane Fellaini, qui déclare que sa société possède «un immeuble sis à Liège». Le Soir a également découvert que la propriété achetée par Romelu Lukaku en 2010, à Wemmel, est logée dans une société luxembourgeoise.

Enfin, certains Diables ont créé une holding, très populaire au Luxembourg, d’où ils gèrent une série de participations, comme Thomas Meunier. Il détient au Grand-Duché, via Mills Society, pas moins de sept sociétés belges.

Le Soir signale toutefois que les joueurs belges de l’équipe des Diables rouges évoluent tous dans des championnats étrangers. Leur domicile fiscal n’est donc plus la Belgique.

Notre sélection vidéo