Abonnez-vous pour 1€

«Je suis là, je ne suis pas un chat»: le filtre de chat Zoom involontaire de cet avocat devient viral (vidéo)

Le filtre de chat Zoom involontaire de cet avocat devient viral.
Le filtre de chat Zoom involontaire de cet avocat devient viral. - Capture d’écran Youtube

Le juge et deux autres avocats ont été stupéfaits de voir que ce n’était pas l’avocat de la défense, mais l’image d’un chat qui apparaissait sur leur écran. Un chaton très mignon qui roulait les yeux et bougeait son museau, mais d’après le son de sa voix, c’était bien Rod Ponton…

« Monsieur Ponton, je pense que vous avez un autre filtre dans les paramètres vidéo », interrompt le juge impliqué, Roy B. Ferguson.

« Tu m’entends ? » répondit le chat. « Je peux définitivement vous entendre, je pense que c’est un filtre », a encore essayé le juge. « Oui, et je ne sais pas comment m’en débarrasser. Ma secrétaire est ici avec moi et elle essaie de l’enlever, mais euh… Je suis prêt à passer à autre chose. Je suis ici, je ne suis pas un chat », semblait-il déterminé à faire entendre.

Le pauvre Rod Ponton ne savait pas que la session en ligne avait été mise sur YouTube. L’homme est préoccupé à l’idée que la moitié du monde pourrait bientôt connaître son nom rapportent nos confrères de « Het Laatste Nieuws ».

Comment cela est-il arrivé ?

L’avocat a utilisé l’ordinateur de sa secrétaire pour l’audience et celle-ci avait encore le filtre appliqué. Finalement, elle a réussi à se débarrasser de l’apparence du chat, après quoi le visage de Rod Ponton est apparu.

Le sujet du procès était un homme qui voulait quitter le territoire des États-Unis avec de la fausse monnaie et de la contrebande. Une fois le filtre disparu, tout est rentré dans l’ordre, selon M. Ponton.

Le juge a posté un « conseil important de Zoom » sur Twitter : « Si votre enfant utilise un ordinateur dont vous aurez besoin plus tard pour une audition virtuelle, assurez-vous de vérifier que les options de zoom vidéo sont désactivées ».