Abonnez-vous pour 1€

Stéphane Moreau, détenu ordinaire à la prison de Marche-en-Famenne, parle avec les autres détenus et déambule: «Il ne fait pas du tout bête de cirque»

Stéphane Moreau, détenu ordinaire à la prison de Marche-en-Famenne, parle avec les autres détenus et déambule: «Il ne fait pas du tout bête de cirque»
Photonews

« Il ne fait pas du tout bête de cirque ! », sourit l’un. « Bien sûr, les détenus ont suivi l’actualité mais ils lui foutent la paix. Il arrive que M. Moreau discute avec l’un ou l’autre, sur la coursive, lorsque les portes des cellules sont ouvertes ». (Cette prison fonctionne en régime semi-ouvert).

« Il ne participe pas aux activités avec les autres, il ne fait pas la cuisine dans la kitchenette commune. Mais il déambule : sa cellule se trouve au rez-de-chaussée mais il monte parfois au 3e, comme s’il visitait la prison. »

► Comme tous les détenus de Marche, l’ex-bourgmestre d’Ans doit nettoyer sa cellule lui-même.

► Après 19 jours de prison, voici tout ce que l’on sait.

Notre sélection vidéo