Abonnez-vous pour 1€

Après Nethys et Liège Airport, la tornade s’abat sur le fonds de pension liégeois Ogeo qui licencie ses deux directeurs

Après Nethys et Liège Airport, la tornade s’abat sur le fonds de pension liégeois Ogeo qui licencie ses deux directeurs

Après Nethys et Liege Airport, c’est au tour du fonds de pensions Ogeo – 5e plus important du pays – de licencier ses dirigeants ! Ce fonds pèse lourrd et gère notamment les pensions de plus de 4,000 travailleurs liégeois chez Enodia, l’IILE (pompiers), la CILE (eaux), la Ville et le CPAS de Seraing, la Province de Liège, l’AIDE ou encore de Publilec. Stéphane Moreau en a longtemps été le patron, avec parmi les anciens présidents du conseil d’administration, on retrouvait André Gilles ou encore Pol Heyse.

Les différentes affaires passant par là, il y a eu des changements dans les castings, notamment au sein du comité de direction où deux proches de l’ancien homme fort d’Ans lui ont succédé au sein dudit comité de direction, avec Emmanuel Lejeune et Hervé Valkeneers.

Seulement voilà, ces derniers sont pointés du doigt. Ainsi, le conseil d’administration d’Ogeo a pris connaissance ce mardi du rapport d’audit Forensic réalisé, à sa demande, par le bureau Deloitte. Autrement dit, une mission anti fraude similaire à celles menées chez Nethys et Liège Airport.

Sur base des constats formulés par cet audit, qui s’ajoutent notamment à ceux repris dans le pré-rapport d’inspection établi par le gendarme financier (la FSMA) fin décembre 2020, le CA a décidé de frapper fort, soulignant le « déficit constant de bonne gouvernance, spécialement en ce qui concerne sa gestion journalière, confiée au Comité de direction. »

Ce comité n’est en fait composé que de deux personnes : Emmanuel Lejeune et Herve Valkeneers. La sentence a été prononcée. « Le Conseil d’administration en a, logiquement, conclu à une rupture définitive de la confiance qu’il avait placée dans le Comité de direction », confie la présidente Julie Fernandez par voie de communiqué.

« De ce fait le Conseil d’administration a immédiatement mis fin à la collaboration d’Ogeo Fund avec les 2 membres du comité de direction sans indemnité ni préavis. La FSMA, autorité de contrôle, a été informée de cette décision. »

Autrement dit, Emmanuel Lejeune et Herve Valkeneers, deux anciens proches de Stéphane Moreau qui a longtemps régné sur Ogeo, sont virés avec effet immédiat.

En attendant la désignation d’un CEO ad interim, un trio composé de la Présidente Julie Fernandez Fernandez, du Vice-President Monsieur Bertrand Deminceau et de l’administrateur indépendant Monsieur Paul Cuvelliez continuera d’assumer la gestion quotidienne afin de permettre la continuité des activités. Ce « triumvirat » exerçait déjà la gestion quotidienne dans les faits, puisque les deux directeurs avaient été placés sous tutelle, comme révélé par La Meuse début janvier.

Un nouveau conseil d’administration d’Ogeo est par ailleurs convoqué pour le 22 février.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo