Abonnez-vous pour 1€

Quatorze ans requis pour une évasion à la prison Andenne

Quatorze ans requis pour une évasion à la prison Andenne
Belga

Le 9 octobre 2011, une violente évasion avait lieu à la prison d’Andenne. Le prévenu et plusieurs autres hommes ont pris en otage quatre gardiennes avant de prendre la fuite dans des véhicules qui les attendaient sur le parking de l’établissement pénitentiaire. Les fuyards ont été interceptés à la suite d’une dangereuse course-poursuite. Après quantre ans de détention préventive, le prévenu s’est volatilisé. Il a été condamné par défaut le 13 octobre 2016 à une peine de 14 ans de prison. Après avoir séjourné chez sa famille en Algérie, il a été interpellé à Paris le 27 novembre dernier et fait aujourd’hui opposition.

Interrogé, le prévenu, déjà condamné à 20 ans de prison en 1995 pour une évasion violente, affirme ne pas être à l’origine des faits. Il nie avoir menacé les otages de vouloir leur trancher la gorge ou avoir donné des coups à ceux-ci.

Le ministère public, qui précise qu’il ressort des auditions des co-détenus que le prévenu était bien le cerveau de l’évasion, requiert la confirmation de la peine de 14 ans de prison.

Le jugement sera rendu le 11 mars.

Notre sélection vidéo