Abonnez-vous pour 1€

Un Bouillonnais risque 40 mois de prison pour avoir incité une adolescente de 15 ans, la fille de ses voisins, à la débauche

Le prévenu lançait des «défis «par message à l’adolescente.
Le prévenu lançait des «défis «par message à l’adolescente. - D.R.

«Je voudrais présenter mes plus plates et mes plus sincères excuses». Le prévenu essuie une larme qui perle au coin de son oeil. Durant toute la durée de l’audience, le quadragénaire, originaire de la région de Bouillon, a gardé la tête basse, sans jeter un regard à ses voisins, assis à quelques mètres sur le banc des parties civiles.

L’affaire est délicate. Si le prévenu se retrouve au tribunal aujourd’hui, c’est parce qu’il doit répondre non seulement de détention d’images pédopornoraphiques mais également d’attentat à la pudeur et de corruption de la jeunesse.

On lui reproche d’avoir entretenu une relation d’ordre sentimentale et sexuelle avec la fille adolescente de ses voisins et amis

Le prévenu a notamment demandé à sa victime de lui envoyer des photos dénudées

La jeune fille était sous l’emprise du prévenu dont elle est tombée amoureuse

Le jugement de cette affaire sera prononcé le 11 mars.

Notre sélection vidéo