Abonnez-vous pour 1€

Dorian torturé et séquestré à Fosses-la-Ville: les avocats réfutent les faits de viol

Dorian torturé et séquestré à Fosses-la-Ville: les avocats réfutent les faits de viol
D.R.

Les faits ont eu lieu la nuit du 24 au 25 juin 2019 à Fosses-la-Ville. Les cinq prévenus ont mené une expédition punitive contre un jeune homme qui était accusé d’avoir imposé des relations sexuelles non-consenties à celle qui était sa petite amie.

La victime a été torturée avec divers objets durant toute une nuit, principalement par trois des prévenus, alors que les deux autres observaient la scène.

Le 14 janvier, le parquet de Namur a requis jusqu’à 16 ans de prison à l’encontre des cinq individus poursuivis pour torture, viol, traitements inhumains et dégradants, coups et blessures, menaces et, pour certains, non-assistance à personne en danger.

Les avocats des prévenus qui ont donné des coups et infligé des sévices à la victime réfutent le fait que celle-ci ait été violée. Me Somers, conseil de l’instigateur de l’expédition punitive - qui est considéré comme présentant une personnalité psychopathique et antisociale -, a plaidé la clémence du tribunal. Les conseils des deux autres ont réclamé une mesure de sursis probatoire.

La défense des deux prévenus qui étaient davantage «spectateurs» ce soir-là et qui doivent répondre de préventions de non-assistance à personne en danger ont plaidé l’acquittement, estimant que leurs clients, menacés par les trois autres, notamment avec un couteau, n’étaient pas en mesure de venir en aide à la victime sans craindre pour leur vie.

Le jugement sera rendu le 11 mars.