Abonnez-vous pour 1€

PSG-Basaksehir: l’UEFA engage des poursuites disciplinaires contre deux arbitres après l’interruption du match pour des accusations de racisme

PSG-Basaksehir: l’UEFA engage des poursuites disciplinaires contre deux arbitres après l’interruption du match pour des accusations de racisme
Photo News

L’UEFA a annoncé jeudi engager des poursuites disciplinaires contre deux arbitres roumains du match de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le Basaksehir Istanbul, interrompu le 8 décembre 2020 en raison d’accusations de racisme.

Après les premières investigations menées par « un inspecteur » désigné par l’instance, le quatrième arbitre Sebastian Coltescu et l’arbitre assistant, Octavian Sovre, sont nommément poursuivis par la justice interne de l’UEFA.

« De plus amples informations sur cette affaire seront communiquées quand l’organe disciplinaire de l’UEFA aura pris une décision », ajoute l’instance européenne.

Le 8 décembre, les joueurs du PSG comme d’Istanbul avaient quitté la pelouse à la 13e minute de jeu après que l’entraîneur adjoint du club turc, Pierre Achille Webo, s’était indigné d’avoir été désigné comme « le noir » en roumain (« negru ») par un des arbitres de la rencontre.

M. Wenbo avait accusé le quatrième arbitre, Sebastian Coltescu, mais une analyse ultérieure de l’enregistrement par plusieurs médias roumains avait plutôt déplacé les soupçons vers l’arbitre assistant, Octavia Sovre.

La justice interne de l’UEFA a choisi de poursuivre les deux hommes pour une « violation potentielle » de l’article 11 de son règlement, qui fixe les « principes généraux de conduite » et interdit par exemple les injures.

En revanche, et bien que la réaction unanime des joueurs soit devenue un symbole de la lutte contre le racisme dans le football, la commission disciplinaire ne mentionne pas l’article 14 sur les conduites « racistes ou discriminatoires ».

La rencontre avait finalement repris le lendemain pour les 76 minutes restantes, avec une nouvelle équipe arbitrale. Des banderoles avaient été déployées au Parc des Princes, les joueurs avaient posé un genou à terre, et le PSG l’avait emporté 5-1.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo