Abonnez-vous pour 1€

ÉDITO – L’intenable position de Monsieur Marc…

Vidéos
ÉDITO – L’intenable position de Monsieur Marc…

Prolongation du couvre-feu jusqu’au 1er mars en Wallonie. Prolongation de l’interdiction de voyager jusqu’au 1er avril… En pleine réflexion sur la légitimité démocratique des mesures Covid, voilà deux décisions qui posent question. Et qui renforcent les arguments de ceux qui, de plus en plus nombreux, vivent ces restrictions comme une atteinte à nos libertés individuelles.

Sur quelles évidences scientifiques se basent ces décisions, alors que la vaccination progresse et que le taux de contamination reste stable ? Pour l’instant, le gouvernement et les experts peinent à donner des réponses convaincantes. Et cela pose problème quand, au même moment, ressort une vidéo polémique datant de janvier 2019, dont le principal protagoniste n’est autre que Marc Van Ranst.

L’expert le plus influent en Flandre, au GEMS et au sein du gouvernement fédéral y explique comment il a manipulé l’opinion publique lors de la crise de la grippe mexicaine en 2009. Comment il a volontairement créé la peur sur des données épidémiologiques banales, sans doute dans le but de favoriser l’adhésion aux mesures. Les ressemblances entre sa stratégie de la manipulation en 2009 et son attitude, extrêmement fermée et anxiogène depuis l’arrivée du Covid-19, jettent le trouble.

Cette vidéo met le virologue-star en porte-à-faux. Elle le discrédite aux yeux de l’opinion publique et d’une partie du monde politique. Et surtout, elle sème le doute sur la stratégie adoptée. Sa position de conseiller spécial du gouvernement nous semble désormais intenable, si nos ministres veulent conserver le soutien de la population.

L’extrait de « Ceci n’est pas un complot » :

La conférence complète de Marc Van Ranst en 2019 (en anglais) :

Notre sélection vidéo