Abonnez-vous pour 1€

Coupe du monde des clubs: le Bayern Munich prolonge la suprématie européenne

@Reuters
@Reuters

Avec quelques semaines de retard, l’exploit du Holstein Kiel prend encore plus d’ampleur. En dehors du Borussia Dortmund lors de la Supercoupe le 3 août… 2019, les pensionnaires de D2 allemande sont les seuls à avoir barré la route d’un trophée au Bayern Munich. La sensation du 13 janvier dernier (et une victoire aux tirs pour l’équipe hanséatique) reste pour l’instant un simple accident de parcours sur le tableau de marche des hommes de Hansi Flick.

Sur la pelouse de Doha (qui sera foulée lors de la prochaine Coupe du monde), le conte de fées du Tigres UANL, première équipe de la CONCACAF à disputer une finale de la Coupe du monde des clubs, s’est heurté à l’implacable force du géant bavarois, qui s’est imposé 1-0. Qu’il s’agisse des péripéties pour décoller samedi matin de Berlin, d’un drame privé pour Jérôme Boateng ou des aléas de la pandémie (Léon Goretzka et Javi Martinez positifs avant le départ pour le Qatar, Thomas Müller avant la finale), rien n’a empêché ce Bayern d’être couronné meilleure équipe du monde, avec quelques mois de retard sur le planning puisque la compétition aurait dû se dérouler en décembre 2020.

Un but de Pavard

Une fois n’est pas coutume, ce nouveau trophée au palmarès du Bayern (le 4e de son histoire dans cette compétition intercontinentale) n’est pas le fruit d’un but du Polonais Robert Lewandowski, même s’il avait placé le Bayern en finale avec un doublé contre Al Ahly. La France attendait peut-être un nouvel exploit d’André-Pierre Gignac, devenu une idole au Mexique, l’étincelle est venue de Benjamin Pavard dont le but (avalisé in fine par le VAR) à la 59e ne suscitera pas une chanson comme son incroyable volée contre l’Argentine en 8e de finale du Mondial 2018.

Cette frappe est finalement restée le seul but du match alors que Joshua Kimmich avait vu son ouverture du score en première mi-temps refusée par le VAR pour une position hors-jeu de… Lewandowski. Avant de reprendre le collier en Bundesliga lundi prochain contre Arminia Bielefeld (le club de Nathan De Medina et… Michel Vlap), les Bavarois ont pu célébrer ce 6e trophée conquis sous la houlette de Hansi Flick en poste depuis novembre 2019 : la Bundesliga, la DFB-Pokal, la Ligue des Champions, la Supercoupe d’Allemagne et d’Europe et maintenant le Mondial des clubs, what else ?

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo