Abonnez-vous pour 1€

Ria, 68 ans, a perdu son mari dans de tragiques circonstances: «N’allez pas sur la glace, un accident comme celui-là peut arriver à n’importe qui»

Illu
Illu - 123RF

Avec la vague de froid qui touche actuellement notre pays, nombreux sont ceux qui pensent pouvoir faire du patin à glace sur un lac gelé. Il est important de garder à l’esprit que cette pratique peut-être dangereuse – voire mortelle – si aucunes dispositions ne sont prises par les autorités. En effet, il est préférable d’être autorisé à se rendre sur un tel lieu pour patiner, plutôt que de le faire en toute illégalité. Ria met aujourd’hui en garde contre cela auprès de nos confrères de HLN.

Il y a de ça trois ans, Ria se rendait à l’Assebroekse Meersen de Bruges avec son mari. Le but de cette balade ? Glisser en patin à glace en amoureux. Malheureusement, cela a tourné au drame pour son mari Leonard. « C’était une journée comme celle-ci. Glaciale avec un soleil radieux. Il gelait également depuis quelques jours. En fait, après une heure de glisse, nous étions sur le point de sortir de la glace. « Encore un tour », avons-nous pensé », se rappelle-t-elle. Ce dernier tour aura été fatal pour le septuagénaire.

Léonard a en effet subi une grave chute, et ne s’en est jamais relevé. Ria raconte à nos confrères flamands : « Je suis allée voir et j’ai vu que la glace était brisée. J’ai essayé de l’en arracher, mais c’était impossible. Je suis moi-même tombée à moitié dans l’eau et j’ai commencé à appeler à l’aide ». Des témoins qui étaient eux aussi présents en nombre sur le site, se sont précipités pour leur venir en aide.

Emmené d’urgence à l’hôpital, Leonard est décédé, quatre jours plus tard, des suites de ses blessures. Un tragique événement qui est encore douloureux pour la dame de 68 ans. Elle tient à mettre en garde : « N’allez pas sur la glace sans autorisation officielle. La glace naturelle est belle, mais traître. Un accident comme celui-là peut arriver à n’importe qui ».

Notre sélection vidéo