«À tous les garçons: pour toujours et à jamais»: une bouffée de tendresse et de nostalgie

Vidéo
«À tous les garçons: pour toujours et à jamais»: une bouffée de tendresse et de nostalgie
Netflix

Après « A tous les garçons que j’ai aimés » et « A tous les garçons : P.S. Je t’aime toujours », voici venu le troisième et dernier volet de la comédie romantique à succès de Netflix : « A tous les garçons : pour toujours et à jamais ». On y retrouve avec délices la douce Lara Jean Covey, toujours campée par Lana Condor (« Deadly Class », sur RTLplay), et son chéri Peter Kavinsky, incarné par le beau Noah Centineo. Devenu la nouvelle coqueluche du cinéma, l’acteur a aussi joué dans « Sierra Burgess is a loser » et « The Perfect Date », deux autres hits du service de streaming numéro un.

qui-est-noah-centineo-le-beau-gosse-de-netflix

Si toutefois vous prenez le train en marche, on vous rappelle le pitch de départ : et si vos anciens béguins apprenaient tous en même temps la véritable nature de vos sentiments ? C’est ce qui arrive à Lara Jean. Toujours à imaginer sa vie comme une fiction, la discrète jeune fille passe du rêve à la pire des réalités quand ses vieilles lettres d’amour secrètes arrivent mystérieusement à destination. Cinq coups de cœur… pour un seul élu.

Un phénomène surprise

Sorti en 2018, le premier opus a battu des records d’audience sur la plateforme (à l’époque, il était l’un des films originaux de Netflix les plus regardés de tous les temps). Laquelle lui a naturellement donné une suite, puis une deuxième… avant même que la seconde n’entre en production ! Dans « P.S. Je t’aime toujours », un crush d’enfance vient ainsi semer la pagaille entre Lara Jean et Peter, avec qui l’héroïne a d’abord entrepris une fausse relation pour échapper à l’un de ses prétendants. Vous suivez ?

Pour le troisième et ultime épisode, tourné dans la foulée du précédent (entre juillet et septembre 2019, soit juste avant la pandémie de coronavirus), la production mise une nouvelle fois sur le petit couple super-attachant et livre une histoire plus mature, faite de profondes remises en question : Lara Jean et Peter filent le parfait amour et profitent de leur dernière année de lycée. Ils ont tous deux postulé pour l’université de Stanford, où ils rêvent d’aller ensemble. Mais tout ne se déroule évidemment pas comme prévu…

Un film mignon tout plein qui vous rappellera peut-être quelques souvenirs, notamment du temps de vos premiers émois amoureux confrontés aux grandes décisions de la première étape vers la vie adulte. On y aborde «  ce qui se passe lorsqu’on est dans une relation et que la vraie vie finit par nous rattraper, avec tous ses problèmes », tease la romancière Jenny Han à Entertainment Tonight, avant d’ajouter : «  Les fans devraient être inquiets (au sujet de Lara Jean et de Peter). Si j’ai bien fait mon travail, ils peuvent l’être. »

Alors, happy ending ou pas ? Réponse à l’écran !

Notre sélection vidéo