Abonnez-vous pour 1€

L’incroyable miracle à Hasselt: Maurice et Mathilda percutés par un train de marchandises sur un passage à niveau, «je n’ai qu’une coupure au pouce!»

L’incroyable miracle à Hasselt: Maurice et Mathilda percutés par un train de marchandises sur un passage à niveau, «je n’ai qu’une coupure au pouce!»
Capture vidéo HBVL

« Nous avons de bons anges gardiens », raconte Maurice (80 ans) au Nieuwsblad. En effet, l’octogénaire et son épouse s’en sont sortis avec presque aucune égratignure, alors que leur voiture a été percutée par un train de marchandises sur un passage à niveau de Kermt, à Hasselt (Limbourg), mercredi sur le coup de 11 heures.

Il ne reste presque rien du véhicule. Le voisinage et les services d’urgence ont qualifié de miracle ce qui est arrivé à Maurice Sels et sa femme Mathilda (67 ans).

« Vous devriez voir l’épave de la voiture. Incroyable. Une coupure au pouce, c’est tout ce que j’ai », raconte l’octogénaire à nos confrères flamands. « Nous avons deux bons anges gardiens. J’ai été aveuglé par le soleil. Nous n’avons rien vu, rien entendu. Normalement, vous pouvez entendre une cloche lorsque les barrières se ferment, mais nous n’avons rien entendu. Soudain, ma femme a crié ‘Attention !’ ? J’ai braqué par réflexe. Et puis il y a eu cette collision », raconte-t-il.

Le train de marchandises a heurté leur voiture qui se trouvait sur les voies. Elle a été trainée sur trente mètres. « J’ai pu parler à ma femme immédiatement. Son pied était coincé et elle souffrait ici », raconte Maurice en montrant sa poitrine. « Je pense que c’est à cause de l’airbag qui s’est ouvert. Elle est toujours à l’hôpital. Elle a quelques côtes cassées, mais heureusement rien de plus grave. Normalement, elle peut rentrer ce vendredi. J’espère. Et puis elle doit récupérer pendant encore six semaines », dit-il encore.

« Nous connaissons bien l’endroit », explique-t-il, alors que son domicile est à 700 mètres du passage à niveau. « Maintenant, il a été écrit que nous avons zigzagué, ou que les autorités pensent que j’ai conduit trop vite. Mais rien de tout cela n’est vrai. Vous pouvez conduire à du 70 km/h ici. Mais moi je ne conduis toujours qu’à 50 ou 60 parce que je sais à quel point c’est dangereux. Le passage à niveau est un peu surélevé, il monte un peu. Je suis monté, et le soleil m’a aveuglé. J’ai une voiture moderne, ils peuvent vérifier l’ordinateur de bord. Ils verront que je n’ai pas conduit comme un fou ».

Notre sélection vidéo