Abonnez-vous pour 1€

Les vraies audiences, jamais dévoilées, du foot belge à la télévision: Eleven a réussi son pari

Exclusif
Marc Delire et Alexandre Teklak, un des duos d’Eleven Pro League.
Marc Delire et Alexandre Teklak, un des duos d’Eleven Pro League.

Quelle est l’audience d’un Standard-Charleroi ou d’un Waasland-Zulte ? Quelles sont les équipes « bankables » en Belgique ? Un sujet tabou depuis plus de 30 ans. Qui a pris fin ces derniers mois : Eleven a demandé au CIM de mesurer chaque rencontre. Les résultats sont positifs et parfois… surprenants. Décryptage.

Pourquoi l’audience est mesurée aujourd’hui

Jamais Canal +, Telenet, Be tv, Proximus ou VOO n’avaient souhaité dévoiler les audiences des matches du championnat belge de foot. C’est donc un secret gardé jalousement par les chaînes que nous sommes en mesure de vous dévoiler dans le détail. Depuis plusieurs semaines, toutes les rencontres sont donc mesurées, sans exception. « Quand nous avons vendu les droits du foot à Eleven, nous avons ajouté cette nouveauté apportée par Eleven dans la convention », explique Pierre François, le CEO de la Pro League. « Le but est double : mesurer l’audience et son évolution, afin d’ajouter ces données à nos datas. Ce qui nous aidera dans nos négociations futures et prochains appels d’offres. Et deuzio, afin de nous permettre de réagir de manière objective quand un club revendiquera une position dominante ». On pense notamment à l’Antwerp qui, l’année passée, réclamait une part du gâteau plus importante... « L’audience récoltée rentrera aussi en ligne de compte, avec d’autres paramètres, pour déterminer la clé de répartition, entre les différents clubs, de la manne financière venue des télévisions».

900.000 abonnés !

Distribuées à 100% par tous les opérateurs en Belgique (VOO, Proximus, Telenet, Orange et Télésat), les trois chaînes Eleven dédiées au foot belge touchent plus de 900.000 foyers. « C’est un succès », se réjouit Guillaume Collard, managing director d’Eleven. « Nous sommes la chaîne premium sportive numéro 1 en Belgique ». C’est donc avec enthousiasme que ses équipes ont accepté cette nouvelle donne de l’audience. « Cela nous permet d’évaluer notre propre performance et de nous positionner sur le marché de la publicité. D’autant que le projet n’en est qu’à son début, puisque le contrat dure 5 ans. La croissance va aussi se poursuivre. Les premiers chiffres sont donc très encourageants. N’oublions pas que nos chaînes font partie de bouquets premium payants et que la numérotation de nos canaux est éloignée des chaînes classiques : il faut donc une démarche proactive du téléspectateur pour nous regarder ! Et à ces chiffres, il faut également ajouter nos abonnés à notre offre OTT digitale ».

Les plus regardés sont…

>> Voici les audiences de tous les matches depuis le 10 janvier (infographies)

>> Charleroi-Zulte fait plus d’audience que Standard-OHL : voici les chiffres étonnants

>> Combien de personnes regardent Seraing-Westerlo et Cercle-Saint-Trond

>> La RTBF et Studio foot le samedi  : ça marche encore ?

>> Emiliano Bonfigli vous explique pourquoi les audiences sont importantes

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo