Abonnez-vous pour 1€

Elise Mertens se qualifie aisément pour les 8es de l’Open d’Australie: «Le stade est vide, mais je sais qu’en Belgique, on me soutient!»

EPA
EPA

Sur le coup de 18h, ce samedi à Melbourne, un énorme cri a déchiré le silence désormais imposé sur la Rod Laver. Elise Mertens venait de lâcher un terrible revers le long de la ligne pour s’offrir un ticket pour les huitièmes de finale et la fameuse deuxième semaine à l’Open d’Australie. La Limbourgeoise concluait de la sorte une superbe prestation où elle a complètement étouffé de sa confiance une Belinda Bencic (12e mondiale) rapidement perdue sur le Central. La Suissesse a été balayée 6-2, 6-1 en 1h02, saoulée par les coups de notre compatriote, et notamment un service en mode pilonnage. Elise Mertens a pris 20 points sur 24 sur sa première balle et 9 sur 11 sur sa deuxième (7 aces au total) : des statistiques tout bonnement exceptionnelles !

On regrettera juste qu’aucun public n’ait pu assister à la démonstration belge du jour sur la Rod Laver Arena. « Je suis parvenue à me mettre dans ma propre bulle et mon service a tellement bien fonctionné qu’il m’a offert un vrai avantage », expliquait une Elise Mertens évidemment ravie de se qualifier pour son… huitième huitième de finale (en 16 Grands Chelems au total), son troisième à Melbourne Park ! « Ce sont à nouveau des conditions particulières. Le stade est vide, mais je sais qu’en Belgique, devant la télévision, on me soutient énormément, et ça me donne aussi un fameux coup de boost. Et puis peu importe, le tennis est ma passion. J’adore jouer ! »

Et Elise rejouera donc, ce lundi, pour une place en quart de finale, pas contre Karolina Pliskova (6e), mais bien face à sa gagnante du jour, une autre Tchèque, Karolina Muchova (27e), victorieuse sur un double 7-5, alors qu’elle était menée 0-5 dans la seconde manche… Voici deux mois et demi, Mertens avait battu Muchova à Ostrava sur le score de 6-4, 6-2, lors de leur seule confrontation antérieure.

La confiance est au top, le tableau commence à s’ouvrir : Elise Mertens et la Belgique peuvent continuer de rêver à Melbourne.

Notre sélection vidéo