Abonnez-vous pour 1€

Denis Ducarme a montré son soutien au secteur et est allé chez le coiffeur ce samedi matin à Bruxelles: «On se reconnaît enfin»

Denis Ducarme a montré son soutien au secteur et est allé chez le coiffeur ce samedi matin à Bruxelles: «On se reconnaît enfin»
E.G.

Les politiciens sont des hommes comme les autres qui ont aussi besoin d’aller chez le coiffeur. Et ce n’est pas le député fédéral Denis Ducarme (MR) qui dire le contraire. « Il était temps d’ouvrir les salons de coiffure. Regardez, je n’ai jamais eu les cheveux aussi longs ! », déclare le libéral avec humour en se coiffant.

L’ancien ministre des Indépendants et des PME est venu ce samedi matin au salon de coiffure Andy & Jeff situé au Docks Bruxsel. Une marque de soutien à ce secteur pour qui il se bat depuis le début de la crise sanitaire. « La réouverture aurait dû être faite bien plus tôt. Le MR avec Georges-Louis Bouchez, David Clarinval et moi-même, a mis énormément de pression et on y est arrivé lors du dernier Codeco. Sur le plan sanitaire ce n’était pas justifié, à mon sens, de maintenir les salons de coiffure fermés, ni sur le plan économique ».

> Voici comment s’est déroulé son passage chez le coiffeur.

> « On commence à se reconnaître », a déclaré Denis Ducarme. PHOTOS et VIDÉOS

Notre sélection vidéo