Abonnez-vous pour 1€

Nos politiques namurois parmi les premiers chez le coiffeur ce samedi matin: «C’est important de montrer mon soutien aux indépendants»

Nos politiques n’ont pas attendu pour leur première coupe de 2021.
Nos politiques n’ont pas attendu pour leur première coupe de 2021. - B.M. - V.L.

Ce samedi, c’est tout un secteur professionnel qui a poussé un grand ouf de soulagement. Coiffeuses et coiffeurs ont pu reprendre du service après plusieurs longs mois de fermeture. Beaucoup d’entre eux ont rapidement pu remplir leurs agendas pour les prochaines semaines. Parmi les premiers noms inscrits, plusieurs personnalités politiques de la province de Namur n’ont pas voulu attendre plus longtemps pour une nouvelle coupe.

C’est notamment le cas du ministre fédéral des PME et Indépendants, David Clarinval (MR), également bourgmestre empêché de Bièvre. C’est d’ailleurs dans sa commune ardennaise, qui compte 4 salons, qu’il avait pris rendez-vous ce samedi matin, pour son fils et lui. Ils se sont rendus dès 9 heures au salon d’Eugénie Bertrand, situé dans le village de Graide, où ils ont leurs habitudes depuis quelques années déjà.

> Il explique : « Pour le ministre que je suis, c’est important de montrer mon soutien à l’égard des indépendants. »

> Frédéric Deville et Maxime Prévot ont également été chez le coiffeur ce samedi matin. PHOTOS et VIDÉO

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo