Abonnez-vous pour 1€

Une jolie surprise pour Orélia, coiffeuse à Arlon: «Une enveloppe avec de l’argent dans ma boîte aux lettres»

Le salon de coiffure Osmose à Stockem (Arlon).
Le salon de coiffure Osmose à Stockem (Arlon). - N.D.

Après trois mois à se faire des cheveux blancs, les coiffeurs soufflent un petit peu depuis le 9 février et l’annonce officielle de leur réouverture. Il a cependant parfois fallu s’arracher les cheveux pour caser les demandes de rendez-vous et contenter tout le monde. « On a reçu de nombreuses demandes depuis l’annonce de la réouverture et il a fallu adapter nos heures de travail et nos journées », explique Orélia Therer, propriétaire du salon Osmose à Stockem (Arlon). « Concrètement, je vais ouvrir tous les jours de la semaine et travailler jusqu'à 21 heures afin de recevoir tout le monde. »

Les 15 premiers jours d’ouverture seront intenses tant il a fallu qu’elle se coupe les cheveux en quatre afin de satisfaire une clientèle qui attendait parfois ce moment depuis plus de trois mois. « Au début du confinement, je ne dormais pas. Le Grand-Duché voisin restait ouvert et j’avais peur que certains clients créent de nouvelles habitudes de l’autre côté de la frontière. En plus du stress financier, il y avait donc un sentiment d’injustice face à cette situation. Heureusement, j’ai pu retirer du positif de cette situation et compter sur le soutien de notre clientèle. Avec mes employées, Émilie et Marielle, on a reçu beaucoup de messages de soutien »

►► Certains clientsont même été jusqu'à déposer une petite enveloppe avec de l’argent dans sa boîte aux lettres!

Notre sélection vidéo