Abonnez-vous pour 1€

Rapprochement entre Tubize et le Stade Brainois de Thierry Hazard

Thierry Hazard. @Claes
Thierry Hazard. @Claes

«  Il n’y a rien de concret, nous discutons simplement avec le Stade Brainois comme avec tout club », nous confiait le directeur sportif, Olivier Langendries, ce dimanche midi. « Nous préparons avant tout la future saison, sans penser à autre chose. Une fusion ? Non, ce n’est pas à l’ordre du jour », assurait-il, alors que de plus en plus de rumeurs tendent à penser le contraire.

Ainsi, le président des Sang et Or aurait, voici plusieurs semaines, contacté Thierry Hazard pour le sonder quant à un potentiel rapprochement entre les deux clubs. Une demande qui aurait éveillé l’esprit des dirigeants brainois, conscients qu’en ces temps difficiles, évoluer en D2 amateurs, dans un stade comme le Leburton, était une belle opportunité. Pour Tubize, qui connaît de sérieux soucis financiers depuis le départ des investisseurs coréens et de ses représentants français, il s’agirait de retrouver une stabilité afin de pouvoir, d’ici quelques saisons, retrouver la D1 amateurs. L’occasion, pour les deux clubs, d’unir leurs forces et de réduire leurs points faibles est donc belle. « Le comité du Stade Brainois ne désire faire aucun commentaire », pointait-on du côté brainois, irrité que la potentielle rumeur ait pris de l’ampleur en moins de 24 heures ce week-end.

Si, à l’heure actuelle, aucun accord définitif n’a été entériné entre les deux clubs, il est évident que les liens ont toujours été très étroits entre eux. Thierry Hazard n’a jamais méconnu le profond respect qu’il avait pour le matricule brabançon où ses fils ont d’ailleurs évolué et parfait leur formation. Une statue représentant Eden Hazard a même été placée au stade Leburton voici sept ans, démontrant que la famille du numéro 10 le plus connu du pays a toujours été attachée à l’AFC.

Reste désormais à savoir si les discussions entre les deux parties iront bel et bien à leur terme dans les jours ou semaines qui viennent.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo