Abonnez-vous pour 1€

Musson: le procès de Loïc Depouille (23), qui a tué Yves Burton (52) en 2017, débute ce mardi

Yves Burton et son meurtrier présumé: entre les deux hommes, une relation quasi filiale s’était nouée.
Yves Burton et son meurtrier présumé: entre les deux hommes, une relation quasi filiale s’était nouée. - D.R.

Nous sommes à la fin du mois d’août 2017. Dans la commune gaumaise de Musson, d’ordinaire assez calme, une agitation hors du commun se fait entendre. Et pour cause : un fait divers sanglant, qui s’est produit de l’autre côté de la frontière côté français, impliquant deux habitants de la commune, commence à faire parler de lui. Puis, bien vite, fait la une des journaux.

Expatrié dans le petit village de Jametz (Meuse), Yves Burton, né à St-Mard (Virton) le 10 juin 1965, et donc âgé de 52 ans, a été tué d’une balle dans le thorax à son domicile. Quelques heures plus tard, Loïc Depouille, 23 ans, lui aussi de Musson, est arrêté par la gendarmerie française à bord de son véhicule.

> Mais que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Loïc Depouille dit ne se souvenir de rien et évoque un «black-out» total dû à l’alcool.

> Le procès se tiendra durant quatre jours à partir de ce mardi devant la cour d’assises de la Meuse.

Notre sélection vidéo