Abonnez-vous pour 1€

La réussite en hausse lors des examens de janvier dans les hautes écoles, informe Valérie Glatigny

La réussite en hausse lors des examens de janvier dans les hautes écoles, informe Valérie Glatigny
Belga Image

Pour les seuls étudiants de première année, la tendance est similaire avec « un taux moyen de réussite par cours qui passe de 37 % à 46 % ». Pour ces mêmes étudiants, les données diffèrent lorsque les examens sont passés en présentiel : stabilité au niveau réussite (autour de 35 %) mais participation moyenne en légère baisse (de 81 % à 78 %).

Pour les étudiants de bac (hors première année), les taux moyens de réussite sont très stables (66 % en 2021 et 65 % en 2020), avec une nette diminution pour les examens en présentiel (on passe de 65 % en 2020 à 59 % en 2021).

Enfin, pour les étudiants en master, on observe également une légère augmentation en termes de réussite moyenne et de participation effective.

« Nous sommes, il faut le dire, heureusement surpris des chiffres, particulièrement pour les bac1 », commente la ministre Glatigny. « Suite aux alertes du terrain, nous avions prévu des aides à la remédiation, des mécanismes pour rattraper les retards etc. Nous considérons que ces aides resteront utiles car la réalité est celle-ci : les résultats montrent que les jeunes se sont bien concentrés sur leurs études mais la détresse psychologique reste un fait objectif dont il ne faut pas négliger les effets durant la seconde moitié de l’année ».

La ministre félicite en outre les étudiants et les professeurs « de ce travail dans des circonstances incroyablement difficiles ».

Notre sélection vidéo