Abonnez-vous pour 1€

Un bulldog attaque une femme si violemment que sa dent reste plantée dans son crâne: «Si j’avais été un enfant, je serais morte»

Un bulldog attaque une femme si violemment que sa dent reste plantée dans son crâne: «Si j’avais été un enfant, je serais morte»
Unsplash - photo d’illustration

Une Écossaise de 37 ans gardera toute sa vie les marques d’une attaque qu’elle a subie le 25 juin dernier. Cette réceptionniste pour un vétérinaire se trouvait dans un jardin public, lorsqu’elle a été sauvagement attaquée par un bouledogue, qui l’a traînée au sol avant de la mordre au niveau du crâne, des bras et des pieds.

La propriétaire du chien, Dana Mullen (42), a écopé de neuf mois de prison, auxquelles s’assortissent 15 autres mois pour une agression et un vol indépendamment de l’attaque de son chien. Lynsey Casson, la victime de ce grave incident, ne se satisfait toutefois pas complètement de cette sanction : « Je suis heureuse qu’elle fasse de la prison, mais il ne me semble pas juste que je sois handicapée de façon permanente, alors qu’elle n’écope que de neuf mois de prison. Je dois être lourdement médicamentée, je suis suivie par un psychologue pour le syndrome de stress post-traumatique et ma vie a irrémédiablement changé. »

Un traumatisme bien présent

En effet, la réceptionniste explique qu’elle doit côtoyer quotidiennement des chiens et qu’elle constate que certains ne sont que des bombes à retardement. Lynsey explique qu’elle a craint pour sa vie et qu’elle a dû être opérée au crâne, au bras et à la cheville, une dent du chien étant carrément resté coincée dans sa tête. « Je ne suis pas surprise par la longueur de la peine, mais je suis plutôt dégoûtée. Si j’avais été un enfant, je serais morte. Je ne me sens pas plus en sécurité en sachant qu’elle est derrière les barreaux », poursuit-elle.

Le shérif William Summers a déclaré : « Toute personne qui possède ou s’occupe d’un chien, en particulier d’un chien aussi gros et puissant qu’un bulldog américain, a la responsabilité de s’en occuper correctement. » Le chien a, par ailleurs, été euthanasié suite aux faits qui se sont déroulés le 25 juin.

Notre sélection vidéo