Abonnez-vous pour 1€

«J’ai essayé tous les régimes 7 fois»: Maggie De Block se confie pour la première fois sur son poids

«J’ai essayé tous les régimes 7 fois»: Maggie De Block se confie pour la première fois sur son poids.
«J’ai essayé tous les régimes 7 fois»: Maggie De Block se confie pour la première fois sur son poids. - Photo Prétexte BelgaImage

C’est à l’occasion de la diffusion, à partir de ce lundi, de la série flamande « Albatros », qui évoque l’obésité, que Maggie De Block était invitée à l’émission « De Zevende Dag ». C’est la première fois que la libérale flamande accepte de parler de son surpoids face à la caméra.

Celle qui a toujours refusé d’évoquer son obésité jusqu’à présent explique que si elle le fait aujourd’hui, c’est parce qu’elle a « un rôle d’exemple » et « un peu d’expérience en la matière ».

« Beaucoup de gens viennent vers moi quand je suis par exemple dans un magasin de vêtements », raconte-t-elle. « C’est positif. Certains m’envoient des mails pour savoir où je trouve mes vêtements. Parce que beaucoup de gens vivent dans la croyance que du fait de leur obésité, ils ne peuvent pas choisir leur partenaire ou leur profession ».

Qu’en est-il des critiques qui lui sont adressées ? « L’important, ce n’est pas ce qui est dit, mais qui le dit », lance Maggie De Block. « Mais cela ne me pose pas de problème, car j’y suis habituée » rapporte le site d’informations « 7sur7 ».

« Je suis qui je suis »

L’acteur principal de la série « Albatros », Dominique Van Malder, également présent sur le plateau, souligne alors les différences de traitement : « On ne demande pas à un ministre de la Culture d’être cultivé. Par contre, une ministre de la Santé, elle doit être fit ».

« Être obèse ne signifie pas que vous vivez une vie malsaine. Peut-être sommes-nous même plus soucieux de notre santé, en essayant de faire de l’exercice et de bien manger », estime l’ancienne ministre de la Santé, qui avoue tout de même avoir quelque peu abandonné. « À mon âge, j’ai essayé tous les régimes sept fois. Je suis qui je suis. C’est comme ça. À un moment, vous vous demandez : vais-je passer ma vie à faire des régimes ? C’est un choix, un processus mental ».

Notre sélection vidéo