Abonnez-vous pour 1€

Nette baisse de la production de déchets à Verviers en 2020

Nette baisse de la production de déchets à Verviers en 2020

Depuis le 1er janvier 2020, la Ville de Verviers est passée des sacs en plastique aux conteneurs à puce avec comme objectif de réduire sa production de déchets, comme cela a été le cas à Dison, commune voisine. Ce système permet également de répondre aux exigences européennes et wallonnes en matière de tri et garantit un plus grand bien-être de travail pour le personnel de collecte.

Verviers semble réussir son pari puisque la production de déchets a baissé dans la ville: de 278,8 kilos par an par habitant, elle est passée à 227,1 kilos, soit une baisse de 51,7 kilos. Les déchets ménagers résiduels (DMR) passent d’une moyenne de 198 kilos à 92 kilos par habitant et on constate par ailleurs une augmentation dans les collectes des PMC (+7,4 kilos), des verres (+5,1 kilos) et des cartons (+4,6 kilos), preuve d’un changement dans les mentalités et les comportements.

Lutte contre les dépôts sauvages

Les dépôts sauvages ont, eux aussi, diminué. Pour continuer à lutter contre ce phénomène, la Ville envisage la mise en place d’un plan local de propreté comportant des propositions d’actions, comme l’installation de caméras de surveillance.

Les ménages verviétois déposent en moyenne un sac par ménage tous les 15 jours dans les 42 conteneurs enterrés, une fréquence d’utilisation que les autorités souhaitent améliorer.

En outre, 14.298 contrôles qualité de la fraction organique ont été effectués du 1er janvier au 31 décembre 2020 et une main verte a été apposée dans 84% des cas.

Notre sélection vidéo