Abonnez-vous pour 1€

Crise en Catalogne: Jan Jambon espère le dialogue avec Madrid

Crise en Catalogne: Jan Jambon espère le dialogue avec Madrid
Belga

Des élections ont eu lieu dimanche dans cette région, et elles ont mené à un renforcement au sein du parlement régional de la majorité des partis indépendantistes.

Un peu plus de trois ans après le référendum sur l’indépendance de la région, déclaré illégal par Madrid, le ministre-président flamand répète sa préoccupation du sort de ceux qui sont détenus en lien avec son organisation et la déclaration d’indépendance qui a suivi.

Pour Jan Jambon, il s’agit de prisonniers politiques. «Cela n’est pas possible, que des gens soient jetés en prison pour leur conviction politique et leurs actions pacifiques», ajoute-t-il.

La N-VA s’est régulièrement affichée en soutien indéfectible des indépendantistes catalans ces dernières années, tout comme le Vlaams Belang.

Jan Jambon a réitéré lundi son appel à l’Europe à agir dans ce dossier. «L’Europe ne peut pas continuer d’envisager l’aspiration des Catalans comme un problème purement interne à l’Espagne, certainement pas quand des libertés politiques élémentaires sont bafouées», déclare le ministre-président.

Notre sélection vidéo