«Top Chef» 2021, épisode 1: le Belge Mathieu fait sensation!

Vidéos
Mathieu, le candidat belge de cette saison
Mathieu, le candidat belge de cette saison - M6 (Capture d’écran)

Chaque semaine, nous vous livrerons un récapitulatif des meilleurs moments de cette douzième saison de « Top Chef ». Et on démarre avec le grand lancement de ce lundi…

Mathieu : le Gordon Ramsay belge ?

Souvenez-vous : l’année dernière, Mallory Gabsi avait redoré le blason de notre pays dans le concours, après une saison 10 poisseuse pour les Belges. Le candidat noir-jaune-rouge de cette année parviendra-t-il à égaler son parcours de demi-finaliste ? Il y a de fortes chances !

Tout comme Mallory, Mathieu Vande Velde est Bruxellois et est âgé de 22 ans. Il est sous-chef au restaurant deux étoiles de David Martin, « La paix ». Ado, il était la risée de ses professeurs. L’enseignement général n’était pas fait pour lui. Mais la cuisine l’a sauvé. Son style, il le qualifie d’impulsif et créatif. Sa spécialité ? Les assaisonnements naturels. De quoi séduire les jurés, qui ont apprécié sa revisite des traditionnelles moules-frites, salées grâce au jus de moule et garanties sans sel industriel ! Il a ainsi récolté quatre feux verts de la part des chefs, qui ont souligné les saveurs intéressantes et les belles intentions de son plat.

Verdict : c’est Philippe Etchebest qui l’a embarqué avec lui dans son équipe. Ce dernier l’a même comparé au prestigieux chef britannique Gordon Ramsay… enfin, surtout pour son physique de blondinet.

Parmi les candidats à suivre, on retiendra également Pierre, sous-chef à Bangkok et ex-poulain de Joël Robuchon. Convoité par Michel Sarran et Paul Pairet, il a jeté son dévolu sur ce dernier. Autre chef réclamé par deux jurés : Baptiste. Si sa cuisine « funky, sexy, tasty » n’avait, de prime abord, pas emballé le quatuor, Hélène Darroze et Paul Pairet avaient finalement eu un coup de cœur pour ce Parisien de 33 ans, après avoir goûté son dessert café et fruits de la passion. Et une fois de plus, c’est le chef Pairet qui a remporté la bataille.

Ça manque (encore) de filles

En compétition ce lundi soir, seulement trois cheffes ! Trois femmes contre douze hommes : niveau parité, on fait mieux (un peu comme chaque année…)

Mais heureusement, le trio féminin de la saison a du talent à revendre. Commençons par Chloé, 33 ans, cheffe indépendante à Paris. C’est Adrien Cachot, finaliste de la saison 11, qui lui a conseillé de s’inscrire au concours. Sa cuisine écoresponsable et zéro déchet a séduit le jury, qui lui a attribué trois verts et un orange pour son gâteau à la vapeur. Elle fait désormais partie de la brigade d’Hélène Darroze. Une brigade très féminine, puisque la Nantaise Sarah, 31 ans, l’a également rejointe au cours de la soirée. Un peu effrayée à l’idée d’affronter des chefs gastronomiques (elle qui n’a jamais travaillé dans un restaurant étoilé), elle s’en est finalement bien tirée et a même tapé dans l’œil de Philippe Etchebest, impressionné par ses tatouages et ses goûts musicaux.

Et enfin, face à elles, on retrouve Pauline, 28 ans, sous-cheffe dans un restaurant étoilé à Paris. Convoitée par Paul Pairet et Michel Sarran en dernière chance, elle a privilégié le chef Pairet. Une défaite de plus pour l’équipe Sarran.

Mais attention : Chloé, Sarah et Pauline ne seront pas les seules filles de la saison. N’oublions pas Charline, la gagnante d’« Objectif Top Chef », qui fait déjà partie de la brigade de Philippe Etchebest, et qui ne participait donc pas aux qualifications de ce lundi soir. Elle intégrera officiellement le concours la semaine prochaine.

Des santiags porte-bonheur

Au fil de l’émission, les équipes se sont constituées. Dans la team Etchebest, on compte Mathieu, Charline et Matthias. Chez Michel Sarran : Thomas, Bruno et Arnaud. Chez Hélène Darroze : Chloé, Sarah et Mohamed. Et enfin, côté Paul Pairet : Pierre, Baptiste et Pauline.

Mais il y a aussi Jarvis, chef de partie et ex-collègue de Romain Tischenko (le gagnant de « Top Chef » saison 1). Cet ancien étudiant en droit de 24 ans avait interpellé le jury avec sa paire de santiags aux pieds. La cuisine avec style : on adore. Repêché in extremis lors de l’épreuve de la dernière chance, il a été désigné candidat solitaire de cette saison. Il n’appartiendra donc à aucune brigade et devra mener sa barque seul !

Yohei et Adrien, pas convaincants

Face à tout ce beau monde, deux candidats ne sont pas parvenus à tirer leur épingle du jeu. Le premier est Yohei, un Japonais de 37 ans, qui avait intrigué les chefs avec sa recette de mochi sans riz. Le second est Adrien, ex-participant d’« Objectif Top Chef » et cuisinier dans le meilleur restaurant végétarien du monde à Lyon. Un joli CV, mais qui n’a malheureusement pas payé…

La semaine prochaine…

La compétition s’ouvrira avec une épreuve du jeune chef Kei Kobayashi, fraichement auréolé de trois étoiles. Avec son plat signature, le « jardin de légumes », qui peut compter jusqu’à 40 ingrédients, ce cuisinier d’origine japonaise a littéralement marqué le monde de la gastronomie. Les candidats devront alors travailler en binôme pour surprendre le mentor de Kei Kobayashi, Gilles Goujon, chef trois étoiles, avec leur propre version de la salade de légumes. Les deux meilleures brigades seront qualifiées pour la prochaine semaine de compétition. Et pour la deuxième épreuve, les équipes toujours en lice seront invitées à Laguiole, sur les terres de Michel Bras, désigné Meilleur cuisinier du monde et créateur d’un plat mythique : le biscuit au cœur coulant chocolat. Les jeunes chefs auront pour mission de revisiter son dessert, sachant que son fils Sébastien l’a déjà décliné plus de 150 fois, que ce soit de manière sucrée ou salée.