Abonnez-vous pour 1€

En allant chercher sa petite-fille au Collège de Saint-Ghislain, Claude est choqué par ce qu’il voit: «C’est épouvantable de voir ça...»

Pour Claude, c’est inadmissible de laisser les animaux dans la boue...
Pour Claude, c’est inadmissible de laisser les animaux dans la boue... - E.G.

La dernière fois que Claude est passé devant la prairie pour aller chercher sa petite-fille au Collège, elle ressemblait plus à un « cloaque boueux » d’après ses dires, les pauvres bêtes n’avaient plus d’eau… « Si on s’approche de la clôture, les moutons, croyant qu’on va les alimenter, se battent pour une poignée d’herbe arrachée sur le trottoir. C’est épouvantable de voir ces pauvres bêtes avec une toison qui traîne dans la boue », explique l’homme.

L’état des animaux a interpellé des riverains vu que l’association « Animaux en péril » a reçu des plaintes de leur part. Un dossier photographique leur a même été envoyé. « Nous avons reçu une plainte en 2017, mais nous avons été rappelés il y a deux-trois semaines », déclare Sophie Locatelli, vice-présidente d’Animaux en péril. L’association a effectivement reçu de nombreux témoignages.

Des membres de l’association se sont rendus sur place, à plusieurs reprises. Leur constat est affligeant.

Le son de cloche est différent à la police boraine: «Aucune maltraitance n’a été observée. Les animaux sont bien traités. Ils ont à manger»

Notre sélection vidéo