Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: «Nous pourrons penser à des assouplissements» autour des vacances de Pâques, selon Geert Molenberghs

Coronavirus: «Nous pourrons penser à des assouplissements» autour des vacances de Pâques, selon Geert Molenberghs

Maintenant que les chiffres de l’épidémie évoluent favorablement depuis un certain temps, des appels sont lancés pour. Le président du MR Georges-Louis Bouchez a, par exemple, évoquer une réouverture des restaurants au printemps. Peu avant, le président de la N-VA, Bart De Wever, avait également exprimé l’espoir que les restaurants rouvrent « au plus tard à Pâques »

Plusieurs experts, dont Erika Vlieghe et Steven Van Gucht, pensent qu’il est trop tôt pour parler de véritable assouplissement. Par exemple, Steven Van Gucht a réaffirmé l’importance de maintenir le seuil des 75 admissions à l’hôpital par jour.

Le biostatisticien Geert Molenberghs pense également que c’est une bonne idée de s’en tenir au « point d’ancrage » des 75 admissions, mais il estime qu’il est prudent de commencer à penser à assouplir les règles autour des vacances de Pâques.

« Nous pouvons certainement y réfléchir. L’effet saisonnier va jouer à notre avantage. La campagne de vaccination rendra également la situation systématiquement plus facile à contrôler. Dans ce contexte, nous pouvons envisager un assouplissement progressif, étape par étape », a déclaré M. Molenberghs dans De Ochtend.

Molenberghs ne veut pas donner une date exacte. « Nous regardons les courbes plutôt que le calendrier », dit-il. Néanmoins, le biostatisticien pense que la situation sera « beaucoup plus favorable » d’ici les vacances de Pâques, à condition que tout le monde « tienne un peu plus longtemps ».

Notre sélection vidéo