Abonnez-vous pour 1€

Bâtiments scolaires: la CGSP dénonce l’«indécence» et la «malhonnêteté» du SeGEC

Bâtiments scolaires: la CGSP dénonce l’«indécence» et la «malhonnêteté» du SeGEC

« Le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique (SeGEC) fait, à nouveau, preuve de la plus grande indécence, de la plus grande malveillance et d’une inqualifiable malhonnêteté en attaquant frontalement le financement de Wallonie Bruxelles Enseignement (WBE). C’est loin d’être la première fois que les ressources de WBE font l’objet de grands discours du SeGEC dignes de Caliméro », écrit le syndicat socialiste mardi dans un communiqué.

Pour soutenir sa relance et sa transition écologique, la Belgique va bénéficier d’un financement de près de 6 milliards d’euros de l’Union européenne. Cette enveloppe a été répartie entre les différentes entités du pays le mois dernier. La Fédération Wallonie-Bruxelles va en toucher près de 500 millions, dont 300 seront affectés à la rénovation (énergétique) des écoles.

Le ministre en charge des Bâtiments scolaires, Frédéric Daerden (PS), entend allouer 58,5 % de cette manne au réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE, ex-Communauté française), dont les bâtiments ont particulièrement pâti d’un sous-investissement chronique ces dernières décennies. Le reste, soit 41,5 %, doit être partagé entre le réseau officiel subventionné (écoles communales et provinciales) et l’enseignement libre, confessionnel et non confessionnel.

Inéquitable, dénonçait la semaine passée le SeGEC qui réclame un rééquilibrage tenant plus compte du nombre d’élèves scolarisés dans chaque réseau.

« Le SeGEC omet que les bâtiments de WBE font partie du patrimoine public. Il est assez étonnant qu’il soit reproché aux pouvoirs publics d’octroyer des subsides suffisants à l’entretien de leurs propres bâtiments », réagit mardi la CGSP.

« Le SeGEC oublie sans doute que lorsqu’une personne privée décide de créer une école et d’acquérir des bâtiments, il est de leur devoir de les entretenir. Quand vous voulez rénover votre maison, vous envoyez la facture à qui, vous ? À la commune, à la Région ? Le SeGEC a opté pour la Communauté », grince le syndicat.

« Les agissements du réseau catholique nous confortent dans notre revendication d’instituer un réseau unique et public d’enseignement », conclut son communiqué.

Notre sélection vidéo