Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: près de 4.800 vaccinations cette semaine à l’occasion de l’ouverture du centre du Heysel

Vidéos
Coronavirus: près de 4.800 vaccinations cette semaine à l’occasion de l’ouverture du centre du Heysel
Belga

Le centre de vaccination du Heysel était prêt depuis deux semaines, mais ce n’est qu’à partir d’aujourd’hui/mardi que la population peut s’y faire vacciner.

Mardi, quelques dizaines de personnes recevront leur première injection du vaccin AstraZeneca. Il s’agira principalement de médecins généralistes, dentistes et des infirmières à domicile de moins de 55 ans.

« Dans les jours qui suivent, le nombre de personnes vaccinées sera porté à plus de mille par jour afin de vacciner 4.800 personnes cette semaine. Le nombre de vaccinations devrait être identique dans les prochaines semaines, mais nous espérons ensuite augmenter la cadence. Normalement, nous pouvons vacciner 5.000 personnes par jour ici », explique Inge Neven, cheffe de l’inspection sanitaire de Bruxelles.

Avec 20 boxes de vaccination, le centre du Heysel atteindra une capacité de 112.000 vaccinations par mois à terme.

« L’ouverture du centre de vaccination du Heysel est un pas important dans notre stratégie de lutte contre le Covid-19. Ce centre est le plus grand du pays et pourra vacciner 112.000 personnes par mois. L’ouverture des autres centres se fera de manière progressive, en fonction de l’approvisionnement en vaccins », indique le ministre de la Santé bruxellois, Alain Maron.

En région bruxelloise, les 10 points de vaccination sont répartis géographiquement de façon stratégique sur le territoire pour atteindre un maximum de personnes. Ils ouvriront progressivement entre février et avril 2021. Ils auront une capacité finale de 375.000 vaccinations par mois à partir du mois de mars.

Le centre de vaccination Pachéco a ouvert ses portes le 2 février dernier, ce mardi c’était au tour du Heysel. Dès le mois de mars, des centres de vaccination ouvriront à Forest, à Schaerbeek, à Molenbeek et à l’Hôpital Militaire à Neder-over-Heembeek. À partir du mois d’avril, les communes d’Anderlecht, de Woluwe-Saint-Pierre, de Woluwe-Saint-Lambert et d’Uccle verront également un centre de vaccination ouvrir sur leur territoire.

Contrairement à la Flandre et à la Wallonie, les Bruxellois peuvent choisir où ils souhaitent se faire vacciner. Après avoir reçu leur lettre de convocation par courrier, par courriel ou même par SMS, ils doivent s’inscrire en ligne et prendre deux rendez-vous. Ils choisissent eux-mêmes le jour, l’heure et le lieu, alors que dans les autres régions, cela est prédéterminé.

L’objectif est de vacciner au minimum 70 % de la population bruxelloise (c’est-à-dire au moins 940.000 Bruxellois de plus de 18 ans), en donnant la priorité aux groupes à risque identifiés. Et ce, pour obtenir in fine une immunité de groupe et endiguer la propagation du coronavirus, conclut la Commission communautaire commune (Cocom).

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo