Abonnez-vous pour 1€

Plusieurs maisons menacent toujours de s’effondrer à Lessines

Plusieurs maisons menacent toujours de s’effondrer à Lessines
B.L.

Lundi en début de soirée, la Protection civile est intervenue à la rue Tramasure à Lessines afin d’examiner l’ampleur des dégâts des eaux dans le sous-sol de plusieurs maisons, qui menacent à présent de s’effondrer. Dans le courant de l’après-midi, la partie avant de l’habitation nº48 s’était déjà partiellement effondrée au niveau de la porte d’entrée.

« Cette maison devra plus que probablement être abattue », indique Terry Noterman, chargé de la communication à la Ville de Lessines. « Elle pourrait entraîner avec elle les maisons mitoyennes. L’exploration avec des caméras opérée par la protection civile n’a pas permis d’aller très loin sous le bâtiment. Du côté de la route, il y a un vide sur la moitié de la largeur de la rue », précise-t-il.

À la suite de cette exploration par caméras, la société Dufour de Tournai a entrepris lundi soir le remblaiement du trottoir effondré avec un stabilisé. Après que l’hydrocarboné de la voirie eut été retiré, le vide a également été comblé avec du stabilisé. Aucune opération de stabilisation des façades n’a été entreprise.

Afin de passer la nuit au chaud, le gaz étant coupé, les riverains de la rue ont pu bénéficier de chaufferettes électriques fournies par la Ville et le CPAS. Des berlingots d’eau ont aussi été distribués par la Société wallonne des eaux (SWDE).

Ce mardi midi, une cellule de crise était réunie afin d’ébaucher des solutions. « Grâce aux premières mesures de stabilisation de la zone, le rétablissement de l’eau et du gaz, objectif prioritaire conjoint à la stabilisation, pourrait être rapidement mis en œuvre. C’est la tâche en cours que mène l’entreprise Dufour pour le compte d’Ores et de la SWDE. Les équipes espèrent pouvoir atteindre cet objectif aujourd’hui encore », précisait peu après 13h00 Terry Noterman.

Notre sélection vidéo