Abonnez-vous pour 1€

Adnan Januzaj revient sur son passage compliqué à Manchester United: «Quand tu faisais une mauvaise passe, Van Gaal te criait dessus»

Adnan Januzaj revient sur son passage compliqué à Manchester United: «Quand tu faisais une mauvaise passe, Van Gaal te criait dessus»
Photo News

Adnan Januzaj retrouvera son ancien club, Manchester United, avec lequel il s’est fait connaître du grand public, ce jeudi en Europa League. Un match pour lequel le joueur de la Real Sociedad ne se rajoute pas de pression. « Je connais mes qualités, je sais qui je suis. Je ne dois pas montrer à United ou à quiconque que je suis un bon joueur. Je dois juste croire en moi », a expliqué Januzaj dans un entretien accordé au Daily Mail. Il est ensuite revenu sur son passage chez les Mancuniens, où le départ de David Moyes et l’arrivé de Louis van Gaal ont été compliqués à gérer pour lui.

« Quand un coach ne vous montre pas d’amour, ça devient plus difficile de faire ses preuves et d’être heureux. Même si tu faisais une mauvaise passe, Van Gaal te criait dessus. Ce n’est pas bien pour des jeunes joueurs, il faut leur apprendre. Un coach est comme un professeur et c’est ça qui nous a manqué », a ensuite critiqué le Diable rouge, qui s’épanouit aujourd’hui sous les couleurs de la Real Sociedad.

« J’avais un peu peur en ce qui concerne mon acclimatation au style de vie. Mais aujourd’hui, je suis à l’aise et heureux ici. J’ai beaucoup appris sur la manière de me comporter et de rester calme. J’ai beaucoup travaillé là-dessus les dernières années. Quelqu’un qui travaille au club m’a aidé à être plus relaxé mentalement et à laisser mon football couler. Maintenant, les gens parlent de moi différemment. Je n’ai jamais eu de problèmes avec les coaches. Je travaille dur et j’ai deux Coupes du monde dans les jambes. Je vais vous dire la vérité : entre ma première année à United et maintenant, je suis devenu un joueur totalement différent. J’ai changé en termes de qualité, de confiance et de mentalité. Je profite de mon football. Si ce n’est pas le cas alors tu dois aller autre part. La vie ne s’arrête pas », a-t-il confié, avant de retrouver ses anciennes couleurs ce jeudi, en 16es de finale de l’Europa League.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo