Abonnez-vous pour 1€

De nombreux états grippaux chez les médecins et infirmiers après la seconde dose du vaccin Pfizer au MontLégia à Liège: «Pas de panique»

Le docteur Philippe Devos, président du conseil médical du CHC, fut parmi les premiers à se faire vacciner.
Le docteur Philippe Devos, président du conseil médical du CHC, fut parmi les premiers à se faire vacciner. - CHC

Le week-end dernier, le téléphone n’a pas arrêté de sonner au sein de la direction des soins hospitaliers du CHC-MontLégia. Plusieurs dizaines de médecins et d’infirmiers se sont en effet plaints de symptômes grippaux à la suite de l’injection la semaine dernière de leur seconde dose du vaccin Pfizer.

« C’est exact, confirme Isabelle Thys », la directrice du département infirmier du MontLégia. « On a été confronté à pas mal de cas alors qu’on n’avait quasi rien eu après la première dose. Une dizaine d’entre-eux ont même rentré un certificat d’une semaine tant ils se sentaient mal et incapables de venir au travail. »

►► « Pas de panique », cependant, il s’agirait même d’un bon signe : les explications avec une infectiologue du CHC

Notre sélection vidéo