Abonnez-vous pour 1€

Christophe D’Hont, disparu il y a 10 jours et retrouvé mort ce mardi dans la Meuse à Seraing, ne sera jamais jugé pour le meurtre de Frédéric

Christophe D’Hont, retrouvé mort mardi, ne sera jamais jugé pour le meurtre de Frédéric (à droite)
Christophe D’Hont, retrouvé mort mardi, ne sera jamais jugé pour le meurtre de Frédéric (à droite) - D.R.

Christophe D’Hont, un homme âgé de 40 ans, a disparu le 7 février dernier, vers 19 heures, après avoir abandonné son véhicule accidenté, avenue Greiner, à Seraing. Un camionneur, témoin de la scène, a indiqué qu’il avait vu l’homme quitter son véhicule à pied. Depuis, les proches de Christophe étaient sans nouvelle de lui. Malgré une forte mobilisation sur les réseaux sociaux, l’homme restait introuvable. Jusqu’à ce mardi après-midi, où son corps a été retrouvé dans la Meuse. Le quadragénaire se trouvait dans l’eau depuis plusieurs jours, apprend-on à bonne source.

Le jour de sa disparition, le quadragénaire avait rendu visite à ses parents, avant de quitter leur domicile. Il s’était alors rendu chez des connaissances où, après avoir bu un verre, une personne l’avait reconduit chez lui. Visiblement, l’homme avait ensuite décidé de se rendre à un autre endroit, puisqu’il a pris son véhicule jusque Seraing, où il a eu un accident de circulation.

Lorsque les faits se sont produits, l’homme ne se trouvait qu’à deux kilomètres du domicile de son frère, mais il ne s’y est pas rendu.

Son corps a finalement été découvert mardi dans la Meuse, entre le pont de Seraing et le pont d’Ougrée. Rapidement, une équipe de patrouilleurs et une équipe judiciaire se sont rendues sur place. Les pompiers de Liège sont également intervenus sur place aux alentours de 18 heures afin de sortir le corps de l’eau.

Il ne sera jamais jugé pour le meurtre de Frédéric

À présent, divers devoirs d’enquête doivent être réalisés afin d’identifier les causes du décès.

Christophe était suspecté d’avoir tué un homme, Frédéric Boscolo, en 2017. Des faits qui s’étaient produits en pleine rue devant des témoins.

>>> Voici ce qui se serait passé durant cette soirée du 14 août 2017.

>>> Il avait passé six mois en prison et six mois sous bracelet électronique: Christophe attendait d’être jugé...

>>> Nos informations à lire ICI.

Notre sélection vidéo