Abonnez-vous pour 1€

«Quatre ans après, nous avons appris qu’il avait été enlevé»: ce couple de la région du Centre, qui a adopté un petit garçon en 2013, témoigne

Prétexte
Prétexte - 123RF

La chambre du conseil de Dinant a renvoyé devant le tribunal correctionnel une Belgo-Congolaise, à la tête d’un orphelinat au Congo pour enlèvement d’enfants, faux et usage de faux ainsi que pour traite d’êtres humains. Le parquet demandait également le renvoi de fonctionnaires qui auraient dû au moins avoir des doutes sur ce qui se passait. La chambre du conseil en a décidé autrement.

Le dossier est d’ampleur. Plusieurs familles ont été lésées en Belgique, ayant adopté des enfants qui, en fait, avaient été enlevés. Nous avons recueilli le témoignage d’un couple d’habitants de la région du Centre ayant adopté un petit garçon en 2013.

>>> Récit et témoignage à lire ICI.

Notre sélection vidéo