Cécile Djunga, nouvelle comparse de Michel Cymes, nous parle de lui: «Il est très taquin!»

Les deux nouveaux acolytes se sont rapidement bien entendus. © Nathalie Guyon/FTV
Les deux nouveaux acolytes se sont rapidement bien entendus. © Nathalie Guyon/FTV

Michel Cymes est sur tous les fronts. Alors qu’il a réalisé un gros score d’audience il y a une semaine sur la RTBF avec le téléfilm « La doc et le toubib », il lance ce dimanche une nouvelle émission santé sur France 2, à 17 h 40, « Antidote ». Et parmi les chroniqueurs qui l’entourent, on retrouvera notre Cécile Djunga nationale qui va apporter son peps mais aussi sa curiosité au programme. Elle sera ainsi chargée de tester les idées reçues et les remèdes de grand-mère. « Je serai la curieuse de la bande », nous a-t-elle confié. « Pour la première émission, je vais voir si c’est vrai que pleurer est bon pour la santé. J’ai tenté l’expérience en chialant tous les jours. Je me suis filmée et je raconte ma semaine de pleurs. J’expérimente, je me donne pour la science ! (Rires.) Et ce que j’aime dans ce programme, c’est qu’on parle avant tout des choses agréables, de bien-être. C’est une émission feel good. »

Mais comment s’est-elle retrouvée dans le programme ? Michel Cymes ne l’avait jamais rencontrée avant, mais il n’a pas hésité longtemps pour la recruter. « On savait quel profil on recherchait », nous a-t-il expliqué « On voulait quelqu’un de réactif, de drôle, de curieux, de capable de faire les expériences. On n’a pas eu à faire de casting. On est tombé assez vite d’accord sur elle. On m’avait dit beaucoup de bien d’elle dans « C’est toujours pas sorcier ». En tout cas, elle est super-sympa. Dès la première rencontre, on s’est bien marrés, elle a une belle répartie. »

Des propos que confirme Cécile, qui s’est très vite trouvé des atomes crochus avec Michel Cymes ! « Je n’avais jamais rencontré Michel avant, mais le courant est effectivement directement passé. Il est très taquin, second degré. Il a beaucoup d’humour. On a tout de suite bien rigolé. Cette émission, c’est une chouette manière pour moi d’évoluer en France. J’adore la vulgarisation. On a besoin de rendre les choses accessibles. Tout le monde n’est pas médecin, mais on doit tous prendre soin de notre santé. C’est important qu’il y ait des gens comme Michel, qui sont passionnants et passionnés, qui arrivent à transmettre leur savoir sans être prétentieux pour autant. C’est une très belle rencontre ! »

Retrouvez l’intégralité de notre interview de Michel Cymes et Cécile Djunga dans le Ciné-Télé-Revue qui sort ce jeudi 18 février.