Abonnez-vous pour 1€

Un service pour le suivi des personnes qui ont eu le Covid au CHC de Waremme: le Dr Marcelle veut accompagner tous ceux qui ont gardé des séquelles

Le docteur Philippe Marcelle, cardiologue et chef des soins intensifs.
Le docteur Philippe Marcelle, cardiologue et chef des soins intensifs. - A.D.

Certains patients qui ont contracté le coronavirus sous sa forme sévère souffrent de séquelles de longs mois après. Durant la phase aïgue de l’infection, ce sont les poumons qui sont bien sûr touchés en premier. Plusieurs études ont d’ailleurs montré qu’une fibrose pulmonaire pouvait persister après l’infection initiale. Et qu’une insuffisance respiratoire, qui se traduit entre autres par de la fatigue et de l’essoufflement peut perdurer de longs mois. Le cardiologue et chef des soins intensifs au CHC de Waremme, Philippe Marcelle va mettre en place prochainement une « clinique liée au souffle », dédiée aux patients qui ont eu la Covid-19 et qui souffrent toujours de séquelles.

>> Le docteur Philippe Marcelle nous explique ce qui va être mis en place.

>> Ce nouveau service s’adresse aux patients ayant été touchés par la Covid-19. Mais attention, pour passer ces tests, il faut avoir été contaminé minimum 6 semaines avant  !

Notre sélection vidéo